Marketing international : peut-on standardiser son message?

de | 6 juillet 2018

L’homogénéité est la condition primordiale pour introduire ses produits sur les différents marchés, nationaux et internationaux, et réussir à les adopter dans des pays étrangers. Mais doit-on adopter la même stratégie marketing dans les différents marchés ?

1. La standardisation du marketing international, bonne ou mauvaise solution ?

Lorsqu’on décide de cibler de nouveaux pays, il est très important d’étudier, parfaitement, le marché et ses spécificités. La standardisation du marketing international est, selon de nombreux spécialistes, une mauvaise idée, puisque chaque pays, les habitudes, traditions et façons de déchiffrement des messages sont différents. Dans ce cas, la meilleure solution est de planifier vos actions avec un cabinet de traduction. Cela vous facilitera énormément la tâche puisque ce genre de cabinets assurent la traduction de vos messages marketing dans la langue du pays cible, en prenant en considération la spécificité, la culture et les habitudes de ses habitants.

2. La stratégie à adopter :

Il est important voire primordial, d’élaborer une stratégie marketing avant de lancer ses produits ou services sur le marché. Ainsi, les différentes étapes sont : prospecter dans les pays étrangers les besoins et les produits les plus sollicités et préparer pour ce faire, les mêmes enseignes et s’appliquer à ce que le produit soit identique au produit local. Il ne faut pas, par ailleurs, oublier de changer le message marketing, en l’adoptant au pays cible. Pensez également à réaliser des formations et des stages pour faciliter les échanges et s’ouvrir sur d’autres horizons, en plus de l’organisation de « workshop » dans différents pays et de là, toucher même le secteur touristique en faisant participer les hôtels locaux.

3. Les avantages de s’attaquer à des marchés internationaux :

Cibler de nouveaux marchés est une étape délicate pour toute entreprise, mais elle présente de nombreux avantages :

– Aisance à la mise en place du commerce vu qu’il n’y a pas de changement d’enseigne ou de produit prévus.

– Rapidité de commercialisation vu l’existence déjà du nom. Nous citons à titre d’exemple les marques comme Coca Cola, Pepsi, Orangina, Décathlon, Mc Donald…

– Réduction du taux de chômage dans les pays étrangers vu qu’il y aura besoin de main-d’œuvre à former et à recruter. Dans certains pays, plusieurs facilitations d’implantation sont proposées, comme la réduction des impôts…

4.les inconvénients :

Malgré les nombreux avantages de l’investissement dans de nouveaux pays, il existe certains inconvénients :

– Le risque de ne pas satisfaire tous les besoins surtout en ce qui concerne les produits alimentaires à base de porc, aliment non toléré dans certains pays.

– La vente de produits onéreux dans des pays dont les revenus sont réduits et le pouvoir d’achat bas voir inexistant.

– Les représentants des pays étrangers n’ont parfois pas le pouvoir absolu dans les décisions. Nous parlons ici de certains pays se trouvant sous la dictature.

– Les produits locaux vont perdre leur autonomie, d’où l’offense aux commerçants locaux et l’appel au boycott.

Ces risques peuvent menacer la pérennité de votre marque et son évolution dans les marchés internationaux. Il est donc impératif de bien étudier le marché cible et d’orienter les messages marketing diffusés.