Quels indispensables dans le contrat d’assurance logement ?

de | 1 juin 2018

Lorsque l’on est amené à conclure un contrat d’assurance habitation, on n’a pas le réflexe de tout lire, on est tout de suite tenté de signer. C’est une grave erreur, car il incombe de tout bien vérifier. En effet ce n’est pas rare que les compagnies d’assurances incluent des clauses un peu abusives. Par exemple, il se peut que les assureurs mettent des procédures impossibles pour que l’assuré puisse bénéficier de l’indemnisation. Ce genre de fraudes est assez fréquent dans le milieu. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de bien faire attention dès qu’il s’agit d’apposer sa signature quelque part.

Les bases qu’il faut vérifier

Lorsque l’on signe un contrat d’assurance logement, il convient de vérifier certaines informations assez basiques. Par exemple, le nom ainsi que le prénom doivent être exacts. Dans le cas contraire, la procédure de remboursement peut être assez longue à cause de ces erreurs. La majorité des personnes n’ont pas ce genre de réflexe. Elles vont tout de suite dans les conditions ainsi que dans les différentes procédures d’indemnisations. Sachez que c’est assez important de savoir que le contrat ne contient aucune faute d’écriture et matériel. IL faut aussi vérifier que l’on a tout bien déclaré, c’est-à-dire qu’une fausse déclaration peut entraîner des pénalités plus ou moins importantes. Il faut donc faire très attention. Par exemple, il arrive que beaucoup de personnes oublient de mentionner qu’elles ont une cave dans le contrat d’assurance. Ce genre d’imprécision peut avoir de lourde conséquence dans la pratique. Sachez qu’il est conseillé d’approcher des spécialistes en assurances pour en savoir davantage sur le sujet. Pour vous aider vous pourriez vous référer à flandrin assurance à paris, en savoir plus.

Les autres points à inspecter dans le contrat d’assurance logement

Avant de signer, il faut d’abord vérifier que toutes les garanties sont présentes dans le contrat. C’est une étape assez importante pour ne pas se faire arnaquer. Il faut également chercher les différentes exclusions, dans la majorité des cas, les assureurs écrivent ces clauses en petit caractère alors il faut avoir une bonne volonté pour les lire. Mais c’est très important pour que l’on puisse comprendre l’assurance à laquelle on a souscrit. Il est aussi conseillé de voir les conditions, en effet certaines garanties sont sous conditions. Par exemple la garantie responsabilité civile est valide que si le dégât n’était pas volontaire. C’est assez classique, mais il faut quand même vérifier. Dans certains cas, les assureurs proposent des conditions inadéquates pour le paiement de l’indemnisation, aussi il faut faire très attention. Un point que l’on oublie souvent de mentionner, c’est le délai de carence. Il s’agit d’une période dans laquelle la garantie ne joue pas. C’est une technique assez utilisée par les assureurs, c’est pourquoi il faut être prudent sur ce point.