Quels sont les différents titres de séjour en France ?

de | 29 avril 2018

Un étranger qui se trouve sur le territoire national doit obligatoirement avoir un titre de séjour. Il s’agit d’un document qui régularise sa situation administrative. L’intérêt d’avoir de bout de papier est simple : Cela permet ainsi de bénéficier des droits fondamentaux accordés aux étrangers. À titre d’exemple, on peut citer le droit d’aller et de venir sur le pays, ou encore le droit à la sécurité sociale ou à l’emploi. Toutefois, il est à noter que les droits accordés sont différents en fonction du titre de séjour demandé. En d’autres termes, un étudiant n’a pas les mêmes obligations ou droits qu’un touriste, etc.

Les autorisations de séjour temporaire

Le titre séjour accordé à un étranger varie de son statut. S’il s’agit par exemple d’un visiteur, alors il s’agit d’une autorisation provisoire de séjour qui se situe généralement entre 1 à 6 mois. Ici, on fait principalement référence à ceux qui sont venus pour soigner un malade ou encore pour accomplir une mission humanitaire dans le cadre d’un volontariat. Dans la plupart des cas, les étudiants peuvent également en profiter, du moins si ses études ou son stage se situent dans le délai fixé. Dans ce cas, on parle également de visa ou carde de séjour en France. Toutefois, lorsque le séjour d’un étranger excède 1 an, alors on ne parle plus d’autorisation provisoire, mais d’une autorisation temporaire. Le pays accorde un titre de séjour temporaire aux personnes qui en sollicitent. La durée de cette autorisation se situe entre 1 à 4 ans. Elle est accordée à toute personne qui désire poursuivre ses études en France. C’est la raison pour laquelle on parle de Passeport talent. Les étrangers qui veulent également travailler peuvent en bénéficier. Dans tous les cas, il est toujours possible de consulter votre avocat spécialisé dans le droit des étrangers à lyon, si vous avez besoin d’information.

Le titre pluriannuel

Le titre pluriannuel n’est pas accordé à n’importe qui. En effet, il faut avoir un statut pour en bénéficier. Ici, on se réfère notamment aux personnes ayant des cartes de résident de longue durée ou permanent. Il s’agit d’un document qui leur permet de jouir un certain nombre de droits sur le territoire français. On peut citer l’exemple du droit à la santé, à la sécurité sociale ou encore à la vie familiale. Comme il s’agit d’une autorisation, la durée est toujours limitée à 10 ans. Au-delà de ce délai, alors il faudra encore renouveler la demande. Sinon, les Algériens peuvent également profiter d’un titre intéressant sur le territoire français. Ils peuvent solliciter une demande de certificat de résidence retraité, s’ils avaient travaillé dans le pays. C’est aussi le cas des citoyens européens. Ils bénéficient en effet d’un droit assez particulier, car ils peuvent demander une carte de séjour spécialement pour Européen. De cette manière, ils pourront vivre sur le pays pendant 5 ans avec leurs familles.