Quels sont les principes de base d’une alimentation équilibrée?

de | 20 avril 2018

Pour une raison ou une autre, vous souhaitez avoir une alimentation équilibrée. La nourriture est un besoin vital pour la survie de l’homme. Il est désormais prouvé scientifiquement que notre santé est liée à notre alimentation. Pour tous les êtres vivants sur Terre à savoir : les êtres humains, les animaux et les végétaux, la qualité de l’alimentation à un impact direct sur la santé. Cet équilibre alimentaire ne se construit pas sur un repas ou même sur une journée, mais plutôt sur plusieurs jours voire la semaine, avec un certain nombre de principes de base à respecter. En effet, une alimentation adaptée à chacun va sans aucun doute construire nos tissus, participer à notre bonne santé et avoir suffisamment d’énergie, sans entraîner de désordres lors de la digestion. C’est pourquoi dans cet article, nous vous proposons de vous faire le point sur cinq de ces principes élémentaires.

Prenez au moins trois repas par jour

Le premier principe pour avoir un alimentaire équilibré est de prendre au moins trois repas par jour. Cette attitude permet de régler la prise alimentaire et d’instaurer une routine, donnant des repères à notre organisme. Le fait de sauter un repas va venir brouiller ces repères, et le corps va stocker en prévision d’une prochaine privation. Le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner pourront être complémentés par des collations légères. Le petit-déjeuner est le premier repas de la journée et doit apporter au corps l’énergie nécessaire pour se mettre en route après une période de jeûne. Par ailleurs, un bon petit-déjeuner permet d’éviter le grignotage tout au long de la journée, en réduisant la faim et en favorisant la satiété. L’important est d’assurer un apport énergétique continu à notre corps tout au long de la journée en choisissant ses aliments dans les différents groupes alimentaires : les légumes et les fruits dans la moitié de l’assiette, les produits céréaliers dans le quart de l’assiette, les viandes et les substituts dans l’autre quart, auxquels on ajoutera un apport de calcium, en consommant des produits laitiers, par exemple.

Variez votre alimentation

Vous pouvez composer un menu par semaine varié à base de produits frais. Pour respecter ce principe, vous devez nécessairement prendre de nutriments, il faut non seulement consommer chaque jour des aliments de chaque groupe alimentaire, mais plusieurs aliments dans chaque groupe. Pensez aussi à varier les sources de protéines. Le poisson et les œufs sont une très bonne source de protéines et une bonne alternative à la viande. Mangez du poisson deux fois par semaine. Le poisson apporte également du fer et des Oméga 3 pour les poissons gras comme le saumon, la sardine et le maquereau. Les légumes et les fruits, crus ou cuits, doivent aussi constituer la base de notre alimentation. Riches en vitamines et en minéraux, ils ont un rôle protecteur dans la prévention de nombreuses maladies chroniques. Vous pouvez consommer au minimum cinq portions de fruits et de légumes par jour. Ces fruits et légumes peuvent être frais, surgelés ou en conserve.

Mangez en quantité raisonnable

L’excès de poids est indéniablement lié à une foule de maladies et à une réduction de l’espérance de vie. De plus, des recherches préliminaires sur l’homme démontrent qu’une alimentation légèrement sous-calorique, mais sans déficience en nutriments maintenue à long terme pourrait aider à prévenir certains cancers et à augmenter la longévité. De plus, prenez le temps de manger, mastiquez lentement et considérez le fait de manger comme une activité à part entière. Plus vous serez dispersé, comme regarder la télévision ou utiliser son téléphone et moins vous serez attentif à vos ressentis. Ressentir et prendre conscience de ce que vous mangez vous permet de savoir lorsque vous êtes rassasié et vous évite de trop vous remplir.

Régalez-vous de plats simples et savoureux

C’est la saveur qui, en premier lieu, détermine nos choix alimentaires et les témoignages sont unanimes : si tant de gens abandonnent le programme alimentaire qui leur est pourtant idéal, c’est qu’il ne leur procure pas de plaisir. Il faut s’offrir les aliments sains que l’on apprécie particulièrement et les présenter de manière savoureuse, à l’aide par exemple de fines herbes, dont plusieurs sont une bonne source d’éléments nutritifs. Pas besoin d’en faire des tonnes. Pas besoin d’être un grand chef ou d’avoir fait telle grande école culinaire pour se concocter un repas savoureux.

Faites attention au sucre

Les aliments sucrés comme les biscuits ou la confiture sont très caloriques et ont peu de vertus nutritionnelles. Le sucre est par ailleurs caché dans de nombreux aliments comme le pain de mie. Le sucre, consommé en grande quantité favorise la prise de poids et l’apparition de certains problèmes de santé. Ce qui est conseillé, c’est de limiter la consommation de sucre à cent grammes par jour. Évitez le sucre blanc, roux et le fructose qui ralentissent nos fonctions circulatoires, hépatobiliaires et pancréatiques. Ils favorisent par contre, l’acidose et la déminéralisation de nos tissus. Et attention, ils se cachent les bougres dans les plats préparés et toutes les préparations industrielles que nous consommons au quotidien. Ils sont bien sûr impliqués dans le surpoids, le diabète et les troubles cardiaques.