Quels sont les différents métiers du web ?

de | 27 juin 2017

Durant ces dernières années, le web a connu un développement incroyable. Ce développement a permis de générer des milliers d’emplois. Peu à peu, de nouveaux métiers sont apparus offrant des débouchés aux jeunes diplômés qui ont commencé par s’adapter à l’évolution d’internet. L’impact d’internet dans la vie des hommes n’est plus une chose à démontrer. Le web a influencé de nombreux domaines comme l’information, la science et l’économie.

En 15 ans on compte plus de 700 000 emplois générés par le seul secteur du web. Les statistiques sont censées doubler dans les années à venir. On estime que le chiffre d’affaires du web devrait doubler sous peu. Les jeunes diplômés ne resteront pas en marge de cette évolution. On constate que de plus en plus de jeunes s’intéressent à ce secteur. Nous vous proposons de découvrir dans cet article les différents métiers du web.

Un aperçu des profils recherchés

Aujourd’hui, toutes les organisations cherchent à avoir un site internet. Avec un site ils assurent une veille technologique et une visibilité permanente. Pour satisfaire ces nouveaux besoins des entreprises, il faut faire appel à des professionnels. Les grandes organisations disposant de moyens comptent de nombreux professionnels du web. Les sociétés disposant de peu de moyens font appel à des prestataires ou web agencies. Les professionnels et les web agencies sont chargés de créer et de gérer les sites.

Les profils les plus souvent sollicités sont les webdesigners, les développeurs, les webmasters, les flasheurs, etc. Il y a aussi les community managers et les agences de référencement.

Le webmaster ou administrateur de site est celui qui est chargé de gérer un site internet en passant par la conception graphique, la publication de contenu, la maintenance, l’animation permanente, l’analyse du trafic et le référencement du site.

La maintenance est quelque chose de délicat. Le webmaster doit avoir les compétences techniques nécessaires. Il doit assurer en permanence la compatibilité avec tous navigateurs, la détection et la réparation des bugs et l’amélioration du référencement. Le webmaster doit collaborer avec les autres acteurs comme le webdesigner. En réalité à travers son travail il touche à plusieurs domaines (le CSS, la base de données, la rédaction et le référencement, la gestion du serveur, etc.).

Le webmaster perçoit un salaire mensuel moyen de 1800 euros. Pour devenir webmaster, vous pouvez vous former vous-même en suivant les tutos et cours en ligne sur de sites comme openclassroom. Vous pouvez aussi suivre une formation de bac+2 ou bac+5 pour avoir de grandes chances d’être contacté par les entreprises.

Le webdesigner se charge de gérer l’apparence des sites. Il doit être fort en graphisme et maîtriser le CSS.Il faut qu’il crie des templates attractifs qui accrochent les visiteurs. Les internautes sont de plus en plus attirés par les sites qui soignent leur thème.

Concernant le référencement, il existe des agences qui se spécialisent dans l’optimisation du référencement. Les entreprises désirent à tout prix accroître leur clientèle. Pour cela elles font appel aux sociétés de référencement. Avec une bonne politique de référencement, une entreprise peut apparaître première dans les résultats des moteurs de recherche. Ainsi leurs services sont proposés à un maximum de personnes à travers le monde.

Avec le développement de sites comme Facebook et Twitter, on a très vite compris la force des réseaux sociaux. Cela a entraîné l’apparition des community managers. Ils sont chargés de gérer les commautés.

Également appelé chargé de communication web, le community manager a pour rôle de communiquer au maximum. À travers ses posts, le communitymanager doit valoriser l’entreprise pour laquelle il travaille. Il doit fournir des contenus éditoriaux qui peuvent prendre la forme de texte, d’images ou d’animations. Il doit être actif sur les réseaux sociaux. Il se charge d’animer la communauté sociale des entreprises et de gérer l’évolution de la discussion.

C’est un métier tout nouveau qui est apparu à l’ère du web 2.0.

Faut-il nécessairement être un as de l’informatique avant d’exercer ces métiers du web ?

Vous n’avez pas nécessairement besoin de compétences techniques. Dans le secteur du web, les structures qui embauchent ne se concentrent pas seulement sur l’aspect technique. Les entreprises se concentrent également sur l’e-commerce, la publicité ou le marketing. Par exemple avec les sites marchands, vous pouvez être des non-techniciens. Il suffit de suivre une formation adéquate et vous serez en mesure de travailler. En France, les sites marchands connaîtront une réelle expansion dans les prochaines années. Par conséquent, on estime que ces sites pourraient créer de nombreux emplois (plus de 35 000). N’hésitez donc plus et saisissez votre chance.

Les domaines couverts par les métiers du web

Les métiers du web couvrent de nombreux domaines. Nous avons le domaine opérationnel qui comprend des métiers comme assistant chef de projet, e-consultant interne, chef de projet, concepteur web, responsable promotion, veilleur stratégique, chef de projet web mobile,  responsable connaissance clients, chargé d’affaires FTTH.

Nous avons aussi le domaine technique avec des métiers comme développeur web, architecte d’information, développeur base de données, technicien réseau,architecte web, analyste test et validation, analyste fonctionnel, expert en sécurité, consultant SAAS, intégrateur web, hacker éthique, technicien de la maison connectée, ergonome Web, technicien d’intervention (réseau et maintenance FTTH ou piqueteur), tireur de câble, dessinateur projecteur FTTH, chargé d’études optiques.

Dans le domaine graphique nous avons les métiers comme graphiste web, illustrateur 3D, web ou flash designer.

Nous avons aussi d’autres domaines comme le domaine éditorial avec des métiers comme journaliste web, responsable éditorial, chargé de production vidéo, communityet content manager. Le domaine commercial regroupe des métiers comme webmarketeur, netsurfeur, traffic manager, consultant web analytic et en référencement naturel, responsable emailing, chef de projet e-CRM, responsable affiliation, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *