Comment optimiser la fiscalité de son entreprise?

de | 13 juillet 2018

L’auto entreprenariat est, aujourd’hui, une réelle porte pour sortir du chômage. Il offre une certaine garantie qui permet d’accéder au rang des grands hommes d’affaires du monde. Cependant, la condition sine qua none de la réussite d’un projet de création (pareil pour les anciennes sociétés) d’une entreprise prospère, reste et demeure les services comptables et fiscaux. Il est donc indispensable de faire appel à un comptable fiscaliste qui sera chargé de trouver des astuces pour optimiser la fiscalité de ladite société.

Comment réduire ses impôts en toute légalité ?

La fiscalité est l’ensemble des règles, lois et mesures qui régissent le domaine fiscal d’un pays. Naissantes, jeunes ou vieilles entreprises, toutes sont soumises à une déclaration et liquidation de l’impôt. Il est d’ailleurs constaté que plusieurs entreprises se plaignent de la charge fiscale et sociale qui pèse sur elles. Cependant, il est toujours possible d’optimiser ces charges, avec l’aide d’un comptable fiscaliste. En effet, plusieurs leviers permettent de réduire cette charge surtout quand il s’agit de l’impôt sur les Sociétés. D’une manière détaillée, nous allons aborder quelques-uns de ces leviers qui, à coup sûr, permettront à toutes les sociétés quelle que soit leur taille, de réduire leurs impôts en toute légalité, vis-à-vis du fisc. Il s’agit de :

  • Optimiser la déduction des charges courantes : en matière d’impôt sur les sociétés, sauf exception prévue par la Loi, la plupart des charges favorables à l’entreprise, sont déductibles. La plupart des entreprises ne savent pas quelles sont les charges déductibles du compte « Résultat ». Ainsi, elles ne parviennent pas à optimiser leur situation fiscale. Pourtant, ces charges ne sont pas des moindres. Il s’agit, entre autres, des frais de représentation, des frais informatiques, du loyer, des frais de documentation, des rémunérations versées au personnel de la société, des voyages d’affaires, des fournitures divers et variées… Outre ces opportunités, la loi a prévu plusieurs méthodes de prise en considération des charges comme un barème. Il convient donc au comptable fiscaliste de la société de déterminer quelle méthode est la plus avantageuse.
  • Maximaliser la déduction des charges financières : il fait partie des leviers les plus utilisés par les grandes entreprises pour optimiser leur fiscalité. Il consiste à minorer les résultats imposables en déduisant les intérêts des prêts intragroupe ou pour faire certains investissements. Acquisition des titres d’une société cible, à titre illustratif. Les holdings sont souvent utilisées pour ces montages financiers. Ainsi, elles vont s’endetter afin d’acquérir des titres de différentes sociétés. Viendront en diminution du résultat imposable de la holding, les intérêts d’emprunt. L’application du régime mère fille sera donc utilisée pour rembourser les emprunts souscrits avec les dividendes. De ce fait, la société acquéreuse sera très souvent déficitaire étant donné que les produits de ses participations sont exonérés et les charges déductibles. Grâce au régime d’intégration fiscale, ce montage peut être optimisé car il permet d’imputer les déficits de certaines sociétés sur les bénéfices générés par d’autres structures.
  • La bonne gestion des déficits : avec une bonne gestion des déficits, l’impôt sur les sociétés peut être réduit. Grâce à l’importance des déficits, certaines sociétés sont dispensées du paiement de l’impôt pendant plusieurs années. Dans ce genre de cas, le système du carry back est utilisé. À titre illustratif, le montant des déficits qui pourrait être reporté sur un exercice bénéficiaire est plafonné à un million d’euros plus la moitié du bénéfice excédant un million d’euros…

Il est vrai que la mise en application de ces astuces est pour le moins assez délicat. Il existe cependant des experts-comptables fiscalistes pour vous accompagner et assurer la pérennité de votre entreprise. Chaque dossier est traité de façon méticuleuse afin de vous offrir des avantages tels que :

  • Planification et optimisation des déductions et crédits disponibles
  • Intégration fiscale entre la société et ses actionnaires
  • Soutien aux crédits en Recherche et Développement
  • Formation continue annuelle avec nos comptables professionnels agréés au centre québécois de formation en Fiscalité.

Chef d’entreprise ou de société, laissez des experts s’occuper de l’optimisation de votre fiscalité, il y va de la croissance et la pérennité de votre société.