5 astuces pour faire face à un besoin d’argent

de | 5 juin 2018

Vous avez besoin d’argent dans les plus brefs délais et vous ne savez pas comment faire pour obtenir une aide financière? Avec l’inflation qui touche quasiment toutes les classes sociales, il est difficile de joindre les deux bouts. D’un autre côté, vous ne voulez plus emprunter de l’argent auprès de votre famille et de vos amis. Face à ce besoin d’être financièrement indépendant, nous vous présentons 5 astuces pour faire face à un besoin d’argent.

 

1- Le microcrédit social 

Demander un crédit au Canada est une procédure très délicate. En effet, il faut que vous soyez financièrement stable pour qu’une banque puisse vous emprunter une certaine somme : détenir un CDI (Contrat de travail à Durée Indéterminée), pouvoir hypothéquer des biens en cas de licenciement, avoir un garant pour vous couvrir…

En d’autres termes, si vous êtes à la recherche d’un travail, étudiant ou autre, il est difficile d’obtenir un prêt. En revanche avec des structures comme le Réseau Québécois du Crédit Communautaire (RQCC), vous pouvez jouir d’une aide financière dans des délais très rapides.

 

2- Prêt sans enquête de crédit 

La deuxième astuce consiste à demander un prêt d’argent sans enquête de crédit. Lorsque vous constituez un dossier de prêt auprès d’une banque et que ladite banque vous refuse le crédit, ce refus est enregistré dans votre historique bancaire et fera office d’un malus lors d’une prochaine demande.

Demander un prêt sans enquête de crédit vous permet d’être une feuille blanche vierge au sein de la banque. Personne n’aura vent de votre historique, vos erreurs passées, vos oublis et vos échecs.

 

3- Emprunt Personnel 

Mettez de côté les banques et autres institutions financières et empruntez de l’argent auprès de prêteurs privés. Si les banques ouvrent une enquête et jaugent votre cote de crédit, ces prêteurs s’assurent uniquement de votre capacité à rembourser l’argent perçu. Certes, les sommes empruntées ne sont pas énormes, mais elles vous permettront de sortir d’une mauvaise passe pécuniaire. Les remboursements se font de manière mensuelle, sans pression mais avec une obligation de paiement total.

 

4- La carte de crédit 

La carte de crédit est l’une des solutions les plus démocratisées pour emprunter de l’argent. Vous avez un compte bancaire et une limite que vous ne pouvez dépasser. Néanmoins, vous pouvez demander un excès de retrait (une somme que vous ne possédez pas concrètement mais qui figure sur votre compte de manière négative). Cette somme sera déduite automatiquement du premier versement que vous recevrez sur votre compte.

 

 

5- Des avances de paiement 

Cette astuce est sans doute l’une des plus difficiles à effectuer, mais c’est une bonne alternative si vous ne voulez plus vous tourner vers votre entourage pour vous aider. Demander des avances à son patron, c’est prendre le risque de toucher à un revenu supposé fixe et de déstabiliser ainsi tout le plan financier du mois. Une avance sur son salaire est une alternative très alléchante quand on se retrouve dans un cul-de-sac financier, mais pensez à demander une petite avancer pour ne pas se retrouver dans le «rouge» à la fin du mois.